Kings Of Worlds Index du Forum

Kings Of Worlds
Le forum officiel des Kings Of Worlds de l'univers 49 du jeu de simulation spatiale Ogame

 AccueilAccueil   A lire!A lire!   MembresMembres   Guide du forumVous êtes perdu?   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Legions Prædatus

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kings Of Worlds Index du Forum -> RP -> Présentation RP -> Présentation RP d'empire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Adjutrix
Membres KOW

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2008
Messages: 29
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Lun 21 Avr - 20:12:29 (2008)    Sujet du message: Les Legions Prædatus Répondre en citant

D’aussi loin que remontent les légendes, « ceux d’en haut » avaient toujours été présents. Distants, certes, mais sans être hautains, ils nous laissaient les vénérer, à l’égal de dieux. Tout ce qu’ils demandaient à nos ancêtres, c’était le fruit de notre labeur, dans les mines de métaux et de cristaux.
En retour, ils fournissaient des vivres en temps de disette, des armes d’une facture extraordinaire pour la chasse, des vêtements inaltérables et parfois, pour quelques chanceux, des sortilèges de guérison.
Ils vivaient sur la côte du Grand Océan, dans une ville qui semblait s’avancer dans l’eau, une ville brillante qui réfléchissait les lumières du soleil et de la Lune.
Régulièrement, leurs nefs célestes venaient et s’en repartaient. Notre travail contribuait à rendre le séjour des dieux plus beau encore. Et nous en étions fiers.

Puis vint le jour où la Prophétie de la Guerre se réalisa. Il y a trente cycles solaires.
Des sons que nous n’avions jamais entendus se répercutèrent sur les collines autour de leur cité. De longs gémissements, alertant tous les divins qui se trouvaient en dehors de leur ville. Ils semblèrent surpris, puis… Oui, je m’en souviens, ils semblèrent effrayés.
La panique s’empara de mon peuple, qui se rua vers les grottes et les cavernes, mentionnées dans la Prophétie. Je restai en arrière, regardant leurs nefs s’élever dans les nuées, jusqu’à la dernière.
Puis le ciel s’embrasa.
Des lumières descendaient du ciel, touchant la terre, la Ville, et le feu rugissait. D’autres lumières montaient de la ville, et le ciel lui-même brulait. Devant un tel spectacle, je pleurais, et les rares audacieux qui étaient avec moi se jetaient à terre, implorant nos dieux de pardonner nos péchés.
Lorsque les lumières cessèrent, une abondante fumée recouvrait la ville. Et des nefs descendirent des cieux, des nefs différentes de celle de nos dieux. La Prophétie se réalisait : « Et viendront les dieux des Enfers, nous ressemblant en tous points, mais pleins de haine, et ils prendront tout ce qu’il pourront emporter. »

Bien des jours après, mon peuple ressortit de ses abris. La Ville brûlait toujours par endroit. En nous approchant, nous découvrîmes les corps sans vie des divins, ainsi que quelques infernaux. Les habitants de la Ville étaient tous morts, mais la Ville elle-même vivait encore.

Nos villages réduits en cendres par les lumières, nous nous installâmes dans la Ville, pour attendre le retour de nos dieux. Mais ils ne revinrent pas.


Je fis le premier la découverte qui changea tout. Un bâtiment, intact, semblait à l’évidence conçu pour les enfants des divins. Une école, identique aux nôtres, mais dont les professeurs étaient immatériels. Les premières leçons furent ardues. Les dieux n’étaient pas des dieux. Ni les Infernaux, d’ailleurs. Juste des hommes. Bardés de technologies, d’armes épouvantables et de vaisseaux spatiaux.
Des hommes, comme nous.

La colère fut lente à prendre racine dans nos cœurs. Elle enfla, au fur et à mesure que nous apprenions que nous avions été dupés, puis spoliés. Et enfin abandonnés.

Aujourd’hui, nous avons rejoint les étoiles.
Aujourd’hui, nous cherchons ceux qui nous ont si lâchement mentis, et ceux qui nous ont si brutalement meurtris.

A ceux là, nous disons : Nous n’oublierons jamais. Nous ne pardonnerons jamais.
Regardez par-dessus votre épaule. Un jour, nous serons là. Moi, mes compagnons et nos descendants. Les neuf légions Prædatus vous trouveront.

Je surgirai du néant. Ex Nihilo Surgero.
_________________
Ex Nihilo Surgero


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 21 Avr - 20:12:29 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kings Of Worlds Index du Forum -> RP -> Présentation RP -> Présentation RP d'empire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com